Gouvernement du Québec - Justice
AccueilPlan du siteCourrierPortail QuébecAideEnglish

Les centres d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC)

Les centres d’aide aux victimes d’acte criminel (CAVAC) sont des organismes communautaires qui dispensent des services de première ligne à toute personne victime d'un acte criminel, à leurs proches ainsi qu'aux témoins d'actes criminels.

Pour réaliser leur mission, les CAVAC travaillent en collaboration avec les intervenants du milieu judiciaire, du réseau de la santé et des services sociaux et des organismes communautaires.

Créés dans le sillage de la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels Icône indiquant que l'utilisateur sera conduit à un autre site., adoptée en 1972, ils sont financés par le Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels (FAVAC), qui est géré par le Bureau d’aide aux victimes d’actes criminels (BAVAC) lequel relève du ministère de la Justice.

Au Québec, on compte actuellement 16 CAVAC.

Site des CAVAC Icône indiquant que l'utilisateur sera conduit à un autre site.




Dernière mise à jour : 6 février 2008



A-BCD-EF-G-H-I-J-K-LM-N-OP-QR-ST-U-V-W-X-Y-Z
Accès à l'informationPolitique de confidentialitéAccessibilité


© Gouvernement du Québec, 2010