Avis de question constitutionnelle - droits ancestraux et issus de traité

Québec, le 19 octobre 2020.

Conformément à une ordonnance rendue par la Cour supérieure le 15 septembre 2020 dans le cadre du procès R. c. Derek White et R. c. Hunter Montour (505-01-137394-165), le procureur général du Québec publie une traduction française de l’Avis de question constitutionnelle déposé par les défendeurs, des Mohawks de Kahnawake.

Cet avis allègue l’existence de droits ancestraux, de droits collectifs et de droits issus de traités protégés par l’art. 35 de la Loi constitutionnelle de 1982. Tout peuple autochtone au sens de l’art. 35(1) de la Loi constitutionnelle de 1982, qui considère soit être un partenaire historique d’un traité invoqué, soit bénéficier d’un des droits revendiqués, dispose d’un délai de 30 jours de la présente publication afin de prendre les mesures qu’il juge appropriées, y compris toute demande de participation à l’instance judiciaire.

Veuillez noter que la version anglaise déposée au dossier de la Cour demeure la seule version officielle.

Retourner en haut