Mise en place d’un programme de justice réparatrice dans le district judiciaire de Saint-Maurice

Période visée
Communiqués

Mise en place d’un programme de justice réparatrice dans le district judiciaire de Saint-Maurice

Shawinigan, le 15 novembre 2019. – La ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Sonia LeBel, est fière d’annoncer la mise en place du Programme de mesures de rechange général pour adultes dans le district judiciaire de Saint-Maurice.

Ce programme offre une occasion aux personnes accusées de certaines infractions criminelles de participer à un processus encadré de réparation des torts qu’elles ont causés. Ces mesures répondent aux besoins des personnes victimes et aux préjudices qu’elles ont subis. Il peut s'agir, par exemple, de médiation, d’un dédommagement financier, de services à la collectivité ou même de séances de sensibilisation.

Le Programme donne la possibilité aux personnes accusées d’assumer la responsabilité de leurs actes autrement que par les procédures judiciaires traditionnelles. Il offre également aux victimes la possibilité d’obtenir réparation et réponses à leurs questions. De plus, le Programme contribue à réduire les délais et à augmenter l’efficacité de l’appareil judiciaire. Une diminution du taux de récidive chez les accusés ayant participé au programme est également anticipée.

Saint-Maurice est maintenant le 18e des 36 districts judiciaires à offrir le Programme. Le déploiement de ce programme au Québec sera complété d’ici le 31 mars 2023.

Citations

« La mise en place du Programme de mesures de rechange général pour adultes est importante pour notre gouvernement, car elle aura de véritables retombées pour l’efficience de l’appareil judiciaire et sur la réduction des délais de traitement des dossiers. Par l’enthousiasme et la mobilisation qu’a manifestés la communauté juridique de Saint-Maurice, je suis convaincue que le Programme connaîtra un franc succès, et ce, au bénéfice de l’ensemble de la collectivité. »
Sonial LeBel, ministre de la Justice, procureure générale du Québec et députée de Champlain

« Je me réjouis de l’importance qu’accorde le gouvernement du Québec à l’efficacité et à l’adaptabilité du système de justice dans notre région. Je tiens à remercier les intervenants juridiques et les organismes du milieu; le Programme de mesures de rechange général pour adultes ne pourrait être une réussite sans leur précieuse collaboration. »
Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Quelle bonne nouvelle pour l’adaptabilité et l’accessibilité de la justice dans la région de la Mauricie! Je suis fière de voir tout le travail accompli par notre gouvernement dans le déploiement de ce programme. Il contribuera sans aucun doute à l’accessibilité du système de justice dans notre région. »
Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette–Saint-Maurice

Lien connexe

Pour en savoir plus sur le Programme et son déploiement, visitez le site Web du ministère de la Justice : www.justice.gouv.qc.ca.


– 30 –

 

Sources :     Renseignements :

Nicky Cayer
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Justice
et procureure générale du Québec
418 643-4210

Caroline D’Astous
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Travail, de
l’Emploi et de la Solidarité sociale et
ministre responsable de la région de
la Mauricie
418 803-7563
 
Hugo Lemay
Attaché politique
Bureau de la députée de
Laviolette–Saint-Maurice
Marie-Louise Tardif
819 539-7292

   

Paul-Jean Charest
Relations avec les médias
Ministère de la Justice du Québec
418 644-3947, poste 20932

 

Retourner aux Communiqués
Retourner en haut