Liste des récipiendaires honorés en 2000 (pour les actes de 1999)

Le 20 novembre 2000, le gouvernement du Québec rendait un hommage public à 38 citoyennes et citoyens pour les actes de civisme exceptionnels qu'ils ont accomplis au cours de l'année 1999. La cérémonie de l'Hommage au civisme, présidée par le ministre des Relations avec les citoyens et de l'Immigration, s'est tenue dans la salle du Conseil législatif de l'hôtel du Parlement. Le ministre a alors remis neuf médailles du civisme et 29 mentions d'honneur du civisme.

Un insigne du civisme, réplique miniature de la médaille, a également été remis à chacun des 38 récipiendaires.

Les actes de civisme soulignés dans le cadre de la 17e édition de la cérémonie de l'Hommage au civisme ont été regroupés par catégorie.

Médailles du civisme

La médaille du civisme, accompagnée d'un insigne or, est décernée à une personne qui a accompli un acte de civisme dans des circonstances périlleuses. Faite de bronze, elle est gravée au nom du récipiendaire. On y voit deux visages qui symbolisent les deux composantes du thème Exposer sa vie pour en sauver une autre.

Dans la catégorie « noyades », le gouvernement du Québec a décerné la médaille du civisme à :

Monsieur André Brière, père de Mélissa Brière (à titre posthume), de l’Estrie

Dans l'espoir de secourir une amie qui venait de faire un saut fatal au cours d'une baignade, Mélissa Brière s'élance dans les remous de la rivière Nicolet-Sud. Elle y perdra également la vie.

Monsieur Luka Brousseau (10 ans), de la région de la Capitale-Nationale

En dépit de la profondeur et des eaux froides de la rivière dans laquelle son ami est en train de se noyer, Luka Brousseau fait preuve de courage et de bravoure pour éviter à celui-ci la noyade.

Dans la catégorie « accidents », le gouvernement du Québec a décerné la médaille du civisme à :

Monsieur Danny Leblanc, de la région Chaudière-Appalaches

Le risque d'explosion n'empêche pas M. Danny Leblanc de porter secours à une dame coincée dans son véhicule en flammes.

Monsieur Richard Nadeau, de l’Estrie

Bien que les flammes et la fumée rendent son intervention difficile, M. Richard Nadeau réussit à porter secours à deux victimes de la route prisonnières de leur véhicule accidenté. Un jeune enfant de cinq ans ne peut malheureusement être secouru.

Dans la catégorie « incendies », le gouvernement du Québec a décerné la médaille du civisme à :

Monsieur Fernando Amaral, représenté par sa mère, Madame Arlete Amaral de Montréal

Lors d'un incendie, malgré la fumée dense et la chaleur qui se dégage des flammes, M. Fernando Amaral n'hésite pas à risquer sa vie pour porter secours à un homme. Sans sa rapidité d'intervention et son courage, ce dernier aurait péri dans les flammes qui ont ravagé sa résidence.

Monsieur Jean-Yves Béchard, de la Gaspésie

Lors d'un incendie, M. Jean-Yves Béchard a dû faire preuve d'initiative et de ténacité pour arriver à sauver la vie d'un homme dont le corps inanimé restait introuvable en raison de la fumée et de la noirceur ambiante.

Monsieur Richard Chapdelaine, conjoint de Madame Sheryl Binney (à titre posthume), de l’Estrie

Après avoir réussi à mettre en sûreté trois de ses enfants, Mme Sheryl Binney perdra la vie en tentant de sauver son quatrième enfant des flammes de leur demeure.

Monsieur Daniel Douville, de Laval

M. Daniel Douville n'hésite pas à braver la chaleur d'un incendie pour sauver la vie de deux enfants et fait preuve d'un grand courage lorsqu'il retourne sur les lieux pour tenter, mais sans succès, de sauver une troisième jeune victime.

Monsieur Michel Lemay, des Laurentides

La détermination et le courage de M. Michel Lemay ont permis de sauver des flammes une mère et deux de ses enfants. En raison de l'intensité du brasier, un autre enfant n'a pu être secouru à temps.


Mentions d'honneur du civisme

La mention d'honneur du civisme, accompagnée d'un insigne argent, est décernée à une personne qui a accompli un acte de courage ou de dévouement dans des circonstances difficiles. Présentée sous la forme d'un parchemin honorifique, elle est calligraphiée au nom du récipiendaire.

Dans la catégorie « noyades », le gouvernement du Québec a décerné la mention d'honneur du civisme à :

Monsieur Marco Bélanger

Grâce à son audace, M. Marco Bélanger a sauvé la vie de son copain tombé dans les eaux glacées de la rivière Matane.

Mademoiselle Marjorie Bilodeau, (et sa mère, madame Chantal Tardif)

Sans le courage et la rapidité d'intervention de Marjorie Bilodeau, son jeune frère Samuel, alors âgé de trois ans, se serait noyé dans les eaux d'un ruisseau.

Monsieur Yves Blais

Faisant preuve de persévérance et malgré la glace qui cède sous son poids, M. Yves Blais réussit à sauver un jeune garçon, Éric, d'une noyade certaine.

Monsieur Gaston Geoffroy

Grâce à sa vivacité d'esprit, M. Gaston Geoffroy a pu aider les pompiers à retirer des eaux agitées du fleuve Saint-Laurent quatre jeunes dont le bateau avait fait naufrage.

Monsieur Jean Harnois

Bien que l'embarcation de secours dans laquelle il prenait place ait chaviré, M. Jean Harnois fait preuve d'initiative et de sang-froid et réussit à sauver une jeune fille de la noyade.

Messieurs Joël Landreville et Rémi St-Gelais

Grâce à une intervention prompte et courageuse, MM. Joël Landreville et Rémi St-Gelais sauvent la vie d'une jeune fille prise dans les remous de la rivière Mistassini.

Monsieur Réjean Larouche

M. Réjean Larouche démontre un courage exceptionnel en se jetant d'un pont dans l'espoir de sauver une personne en détresse.

Monsieur Michel Lefrançois

En dépit du risque de voir céder la couche de glace, M. Michel Lefrançois s'est porté au secours d'un jeune garçon tombé dans les eaux froides du lac Saint-Yves.

Monsieur Jimmy Mackenzie

Grâce à sa détermination et à son ingéniosité, M. Jimmy Mackenzie réussit à ramener sur la berge un homme qui se laissait dériver dans les eaux du fleuve.

Monsieur Gaston Mercier

Sans le geste héroïque qu'a accompli M. Gaston Mercier en se jetant dans les eaux du fleuve, une dame âgée n'aurait pas survécu.

Monsieur Alain Montreuil

Malgré la température de l'eau, M. Alain Montreuil porte secours à une dame qui s'est jetée dans la rivière des Prairies. Il lui sauve la vie en effectuant des manœuvres de réanimation.

Monsieur Carol Tremblay

M. Carol Tremblay réussit à sauver une dame de la noyade dans les remous de la rivière Gatineau.

Dans la catégorie « accidents » , le gouvernement du Québec a décerné la mention d'honneur du civisme à :

Messieurs Martin Giguère et Normand Giguère

Grâce à leur rapidité d'intervention, MM. Martin et Normand Giguère réussissent à sauver la vie de trois personnes prisonnières d'un véhicule en feu.

Messieurs Stéphane Labrie, Michel Sabourin et Patrick Sirois

MM. Stéphane Labrie, Michel Sabourin et Patrick Sirois ont conjugué leurs efforts, leur ténacité et leur courage afin de dégager le conducteur d'une voiture en flammes.

Monsieur Jean-Luc Larose

M. Jean-Luc Larose fracasse le pare-brise d'une voiture accidentée dont le moteur soit en feu afin de porter secours à la conductrice.

Madame Diane Lévesque

À force de ténacité, Mme Diane Lévesque parvient à sauver un conducteur coincé à l'intérieur de son véhicule en flammes.

Dans la catégorie « incendies », le gouvernement du Québec a décerné la mention d'honneur du civisme à :

Messieurs Jonathan Allie et Benoît Houle

MM. Jonathan Allie et Benoît Houle ont su coordonner leurs actions afin de venir en aide à un voisin et de lui sauver la vie dans un logement qui était la proie des flammes.

Monsieur Michel Noël

La rapide intervention et la persévérance de M. Michel Noël lui ont permis de sauver la vie de son beau-père coincé à l'intérieur de sa résidence en flammes.

Monsieur Georges Roy

M. Georges Roy réussit à sauver tous les membres de sa famille alors que sa demeure est la proie des flammes.

Dans la catégorie « autres circonstances », le gouvernement du Québec a décerné la mention d'honneur du civisme à :

Monsieur Frédéric Benny-Chambers

Grâce à sa vivacité d'esprit, M. Frédéric Benny-Chambers réussit à protéger ses camarades lors d'une prise d'otages dans sa classe. Il sera blessé au poumon droit.

Mesdames Danielle Bergeron et Marie-Chantal Martel

En dépit du danger et de la fumée, Mmes Danielle Bergeron et Marie-Chantal Martel conjuguent leurs efforts afin de secourir deux hommes victimes d'une explosion.

Madame Chantal Dufort

Faisant preuve de sang-froid, Mme Chantal Dufort parvient à déjouer la vigilance d'un homme armé qui s'était introduit, au milieu de la nuit, dans une maison d'hébergement. Elle réussit à faire évacuer quatre femmes et six enfants. Malheureusement, une femme y perdra la vie, victime de violence conjugale.

Monsieur Frédéric Tremblay

N'écoutant que son courage, M. Frédéric Tremblay saute à deux reprises dans une fosse à purin et parvient à sauver son père prisonnier dans l'habitacle d'une pelle hydraulique.

Retourner en haut