Madame Édith Cloutier


Pour son engagement dans la défense des droits des Autochtones, son leadership dans la lutte contre la discrimination raciale et sa contribution au rapprochement entre les peuples, Mme Édith Cloutier s’est vu décerner le Prix de la justice du Québec 2016 par la ministre de la Justice du Québec, Mme Stéphanie Vallée.

Membre de la Première Nation anishnabe par sa mère et québécoise par son père, Mme Cloutier n’a que 23 ans lorsqu’elle prend la direction du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or. Sous sa gouverne, le Centre est devenu un véritable carrefour de services novateurs pour les premiers peuples de la région. Mme Cloutier se distingue par son approche dynamique et humaine, axée sur la recherche de solutions. Son apport favorise le rayonnement du Centre, qui remporte de nombreux prix, dont, en 2010, une mention d’honneur au Prix Droits et libertés. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec lui a décerné cette mention pour l’organisation de la 10e Semaine de sensibilisation pour l’élimination de la discrimination raciale.

Fréquentant diverses tribunes nationales et internationales, Mme Édith Cloutier est bien connue pour son engagement au service du mieux-être des Autochtones en milieu urbain. Elle s’est notamment démarquée comme présidente du Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec. À ce titre, elle agissait comme interlocutrice privilégiée dans les questions liées aux membres des Premières Nations en milieu urbain et à la prestation de services leur étant destinés. De 2009 à 2014, elle fut codirectrice de l’Alliance de recherche ODENA, une structure partenariale de soutien au développement global de la population autochtone des villes québécoises. Elle codirige depuis 2014 le Réseau de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones DIALOG.

Par sa vision et ses qualités de leadership, elle a instauré d’excellentes relations avec les gouvernements, partenaires et acteurs de la société civile québécoise. Elle a d’ailleurs assuré le transfert d’importants programmes gouvernementaux destinés aux Autochtones dans les villes, en plus de participer à des dossiers stratégiques qui font la promotion des droits des Autochtones.

Son soutien considérable envers les femmes autochtones de Val-d’Or dans la dénonciation de situations d’abus de pouvoir a mené à une grande mobilisation contre la violence faite envers ces femmes, et ce, partout au Québec. Elle a ainsi joué un rôle primordial dans la mise sur pied d’une enquête publique portant sur les facteurs systémiques qui nuisent aux relations entre les peuples autochtones et les instances publiques.

Détentrice d’un baccalauréat en comptabilité de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), elle poursuit son implication envers cette institution en siégeant à son conseil d’administration de 2004 à 2010. Elle deviendra d’ailleurs la première femme autochtone à présider le conseil d’administration d’une université au Québec. Pendant son mandat, elle a notamment contribué à la création du pavillon des Premiers-Peuples de l’UQAT.

Plusieurs prix de reconnaissance lui ont été décernés pour souligner son engagement. Elle a été reçue Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2006, et membre de l’Ordre du Canada en 2013. De plus, en 2015, elle a reçu un prix Hommage de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse pour son apport à la défense des droits des Autochtones.

Mme Édith Cloutier, lauréate du Prix de la justice 2016, entourée de la présidente du jury de sélection, l’honorable Nicole Duval Hesler, juge en chef du Québec, et de Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et procureure générale du Québec

Mme Édith Cloutier, lauréate du Prix de la justice 2016, entourée de la présidente du jury de sélection, l’honorable Nicole Duval Hesler, juge en chef du Québec, et de Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

(photo : Louise Leblanc)

 

 

 

 

Mme Édith Cloutier en compagnie de Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, entourées de Monsieur Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires Autochtones et monsieur Guy Bourgeois, député de l’Abitibi-Est, région de la lauréate, parmi les invités présents lors de la cérémonie de remise du Prix de la justice 2016

Mme Édith Cloutier en compagnie de Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, entourées de Monsieur Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires Autochtones et monsieur Guy Bourgeois, député de l’Abitibi-Est, région de la lauréate, parmi les invités présents lors de la cérémonie de remise du Prix de la justice 2016

(photo : Louise Leblanc)

 

Retourner en haut