Madame Heidi Rathjen
Montréal

 

Le 6 décembre 1989, Mme Heidi Rathjen est étudiante en quatrième année de génie civil à l’École polytechnique de Montréal lorsqu’elle est témoin de la tuerie de quatorze de ses consœurs. Marquée par ce terrible massacre et constatant avec quelle facilité un simple individu peut obtenir une arme d’assaut, elle crée et dirige une coalition pour combattre la violence et, surtout, pour imposer un meilleur contrôle des armes à feu. 

La lutte qu’elle a menée pendant six années, avec détermination et passion, a suscité et maintenu une réflexion sur les armes à feu. C’est ainsi que la Chambre des Communes et le Sénat canadien adoptent, le 22 novembre 1995, le projet de loi C-68 sur le contrôle des armes à feu. 

Le ministre de la Justice, Paul Bégin, remet la médaille du Prix de la justice 1996 à madame Heidi Rathjen.

Retourner en haut