Jean-Pierre Ménard

M. Jean-Pierre Ménard, Ad. E.


Pour son engagement dans la défense des droits des usagers du système de santé et dans la protection des personnes vulnérables, ainsi que pour ses actions favorisant la connaissance, la promotion et le respect des droits des citoyens en matière de santé, Me Jean-Pierre Ménard s’est vu décerner le Prix de la justice du Québec 2018 par la ministre de la Justice, Mme Sonia LeBel.

Depuis près de 40 ans, Me Ménard se consacre à faire reconnaître et à étendre les droits des usagers victimes du système de santé. La majeure partie de son travail et de son engagement social est vouée à la protection des personnes vulnérables, dont les patients psychiatriques, les personnes âgées et les personnes atteintes de déficience intellectuelle, et ce, souvent pro bono.

Me Ménard est natif de Péribonka au Saguenay‒Lac-Saint-Jean. En 1978, il termine ses études en droit à l’Université du Québec à Montréal. Il est reçu au Barreau du Québec en 1980 et obtient une maîtrise en droit de l’Université de Montréal en 1983. Dès 1981, il entreprend sa carrière dans le domaine du droit de la santé, une pratique alors très peu développée au Québec. En 1985, il s’associe avec Me Denise Martin et fonde Ménard, Martin, avocats. Grâce à sa vision, il monte une équipe spécialisée en responsabilité professionnelle liée au monde de la santé et devient une référence incontournable en la matière.
Au cours de sa carrière, Me Ménard a agi dans plusieurs causes qui ont apporté des améliorations significatives aux recours qui s’offrent aux personnes victimes notamment de fautes médicales. Parmi les grands dossiers auxquels il a participé, mentionnons la Commission d’enquête sur l’administration et le fonctionnement de l’hôpital psychiatrique de Rivière-des-Prairies en 1985-1986. De 1986 à 2001, une plainte pour exploitation de patients déficients intellectuels au pavillon Saint-Théophile, une résidence privée de Laval, mènera à une enquête de la Commission des droits de la personne et à une décision du Tribunal des droits de la personne ordonnant l’indemnisation des résidents. Fortement médiatisés, ces cas ainsi que d’autres recours collectifs pour mauvais traitements infligés à des patients, tels que celui contre l’Hôpital Rivière-des-Prairies de 1985 à 2000, ou contre la Résidence Saint-Charles-Borromée de 1998 à 2012, ont grandement favorisé l’avancement des droits des usagers du système de santé.

Au fil du temps, Me Ménard élargit les horizons de son implication dans la promotion des droits des usagers. Par son enseignement universitaire, ses passages en commission parlementaire, ses conférences dans de nombreux forums de professionnels et d’usagers du système de santé et ses entrevues médiatiques, il a su utiliser son influence pour renforcer la protection des personnes vulnérables et sensibiliser le public et les intervenants du système de santé à cette cause. Ses interventions ont contribué à l’ajout, en 2002, d’un droit des usagers à la sécurité des soins dans la Loi sur les services de santé et les services sociaux.

Par ailleurs, il a consacré 15 ans à la rédaction d’un site Internet encyclopédique sur les droits des usagers du système de santé. Lancé en janvier 2015, le site Vos droits en santé se veut une ressource exhaustive pour informer la population sur ses droits en la matière et l’outiller afin de les faire respecter.

Depuis 2009, il contribue de manière importante au débat public sur l’aide médicale à mourir. En tant que président du comité de juristes experts sur cette question, il a remis au gouvernement du Québec les recommandations qui ont servi de base à la Loi concernant les soins de fin de vie.

Me Jean-Pierre Ménard est récipiendaire de plusieurs distinctions pour son engagement dans la défense des droits des personnes vulnérables. En 1999, il a reçu le prix Orange de l’Association des groupes d’intervention et de défense des droits en santé mentale du Québec. Il a été nommé personnalité de l’année par l’Association québécoise d’intégration sociale en 2000 et avocat émérite du Barreau du Québec en 2009. Cette même année, il s’est vu décerner le prix Reconnaissance de l’Université du Québec. En 2018, il a reçu la médaille de Saint-Yves remise par Pro Bono Québec, en reconnaissance de l’apport exceptionnel d’un avocat en matière de services juridiques pro bono. En 2019, le Conseil pour la protection des malades lui a attribué le prix Claude-Brunet.

 

Me Jean-Pierre Ménard.

Sur la photo, de gauche à droite: l’honorable Nicole Duval Hesler, juge en chef du Québec et présidente du comité de sélection du Prix de la justice du Québec, Me Jean-Pierre Ménard, lauréat du Prix de la justice 2018, Mme Sonia LeBel, ministre de la Justice et procureure générale, ainsi que l'honorable J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec. 

(photo : Louise Leblanc)

 

Retourner en haut