Les petites créances

La Division des petites créances de la Cour du Québec peut entendre votre demande si la somme d’argent en litige est de 15 000 $ ou moins (sans compter les intérêts).

Votre demande peut être liée à :

  • une dette à votre égard;
  • des dommages causés à votre personne ou sur vos biens;
  • l'annulation, la résolution ou la résiliation d'un contrat (qu’il soit verbal ou écrit).

De manière générale, vous êtes tenu de vous représenter seul et sans avocat. 

Le greffier de la Cour du Québec est l'officier de justice autorisé à porter assistance aux parties.

Avez-vous un différend avec un commerçant? Si oui, communiquez avec l'Office de la protection du consommateur pour savoir si vous pouvez profiter gratuitement du service de médiation PARLe : plateforme d’aide au règlement des litiges en ligne.

Accès au formulaire de demande

Demandes non admises

La Division des petites créances n’entend pas les demandes portant sur :

  • un bail de logement, qui est de la compétence exclusive de la Régie du logement;
  • une pension alimentaire , qui est de la compétence exclusive de la Cour supérieure;
  • une poursuite en diffamation;
  • une action collective, qui est de la compétence exclusive de la Cour supérieure; 
  • une poursuite soumise par une personne, une société ou une association, qui a acheté la créance de quelqu’un d’autre;
  • une créance de plus de 15 000 $ que l'on divise en plusieurs créances de moins de 15 000 $ dans le but de poursuivre quelqu’un à la Division des petites créances.

Pouvez-vous déposer une demande aux petites créances ?

Comme demandeur, vous devez respecter certaines conditions pour déposer votre demande aux petites créances.

Appel sommaire en matière fiscale

La Division des petites créances de la Cour du Québec peut également entendre un appel sommaire en matière fiscale. Vous devez, dans ce cas, utiliser le formulaire LM-93.13 de Revenu Québec pour déposer votre appel sommaire aux petites créances.

Retourner en haut