Image décorative.

La faillite est une procédure juridique qui vous permet, si vous êtes insolvable et aux prises avec de graves problèmes financiers, de vous libérer de la majorité de vos dettes.

Une faillite peut être volontaire ou involontaire. Dans le cas d’une faillite volontaire, votre décision doit être prise après consultation avec un syndic de faillite. Celui-ci prend alors en charge votre dossier et s’assure du bon déroulement de votre processus de faillite.

Vous pouvez aussi être poussé vers la faillite, si l’un de vos créanciers en fait la demande et arrive à prouver que vous êtes insolvable, selon les critères établis par la loi.

Avantages et conséquences

La faillite peut vous aider à vous libérer de vos dettes en l’espace de quelques mois, s’il s’agit de votre première faillite.

Elle entraîne aussi la suspension de la plupart des recours entrepris contre vous par vos créanciers. Vous devez toutefois vous départir d’une bonne partie de vos biens saisissables afin de rembourser vos créanciers.

Si vous faites faillite, votre cote de crédit en sera grandement affectée.

Enfin, dans certains cas, vous pouvez perdre votre droit de pratique professionnelle durant toute la durée de votre processus de faillite.

Autres solutions

En général, la faillite doit être considérée en dernier recours. Il existe d’autres solutions en mesure de vous aider à vous libérer de vos dettes, dont la proposition de consommateur ou le dépôt volontaire.

Pour en apprendre davantage sur les différentes options qui s’offrent à vous, veuillez consulter un syndic de faillite ou un conseiller juridique.

Retourner en haut